Livraison offerte dans le monde entier : pour l'Union Européenne, sélectionnez €, pour le Royaume-Uni sélectionnez £, pour le reste du monde sélectionnez $

Le Carlos Bag

Il y a quelque chose d'amical dans la forme, que l'on pourrait facilement imaginer servir d'amorce de conversation entre deux inconnus dans la rue ou ailleurs. Le sac Carlos est une lampe magique, un objet de projections érotiques qui stimule le toucher et l'imagination. Sa forme onctueuse et brillante ressemble à une gigantesque coquille aux dimensions généreuses. Le sac est le fruit d'une collaboration entre l'artiste Carlos Peñafiel et Lemaire.

Carlos Peñafiel est un artiste autodidacte né au Chili en 1949 et résidant aujourd’hui en France. Il a collaboré avec Pierre Cardin en 1986 pour créer des chaussures en cuir inspirées par la peinture surréaliste Le Modèle Rouge de René Magritte. Ses réalisations en cuir - sacs et masques - ont été présentées au Musée de l’Érotisme à Paris en 2010. Lemaire collabore avec Carlos Peñafiel depuis la saison Automne-Hiver 2014 où ses créations ont été mises à l’honneur lors d’un défilé à la Bibliothèque Nationale du Quai François Mauriac. Il défile pour la marque avec son sac lors du défilé Automne-Hiver 2020 à la Faculté de Médecine René Descartes.

De nombreux échanges entre Carlos Peñafiel et les artisans toscans ont permis la mise au point de méthodes innovantes pour obtenir une forme organique entièrement moulée en cuir. Courbes irrégulières, asymétries, lignes discontinues : chaque irrégularité du moule en plâtre réalisé originellement par l’artiste a été conservée. La forme en cuir est obtenue par la pression de celui-ci dans une presse métallique dans laquelle la forme du coquillage a été gravée à partir du moule original. Chaque sac est une œuvre d'art artisanale unique nécessitant des ajustements précis liés à la réaction de chaque cuir à l’action de la presse et à l’air ambiant. Une structure métallique aimantée maintient la forme du sac et permet de le fermer sûrement. Enfin, il est ciré à la main pour obtenir une brillance transparente qui évoque la texture cireuse d’une bougie. Le processus unique et sensible qu’expérimentent les sacs préservent les aspérités des mains qui le fabriquent ainsi que la qualité organique du cuir.

Photos par : Romain Laprade, Osma Harvilahti

Retour au sommet