INSCAPE

INSCAPE

Dans les profondeurs des paysages de
JOSEPH E. YOAKUM

03.03.2022 — 13.03.2022
Galerie Derouillon, 38 rue Notre-Dame de Nazareth, 75003 Paris

Joseph E. Yoakum, Mound Valley, Kansas, N.D.
Dans la continuité des collections précédentes, Lemaire met en valeur la dimension graphique et figurative à travers des vestiaires-capsules, situés entre image-surface et mouvement des corps.  Cette saison LEMAIRE rend hommage à l’artiste améridien de folk art Joseph E. Yoakum (1890 – 1972) à travers une série d’expositions à Paris, Tokyo et Séoul. INSCAPE offre un voyage à travers ces lointains paysages-mondes aux couleurs vives et à l’atmosphère calme.

Joseph E. Yoakum, Goldhopiggan of Hardangenviddo Glacier near Dombas Norway N.E.E., 1963
En arpenteur méticuleux, recueillant des données topographiques à la manière de ceux qui sondent les sols, Joseph Elmer Yoakum opère sur du papier ordinaire, au stylo à bille, au crayon de couleur, au pastel ou à l'aquarelle, des relevés illustrés comme l’on plonge dans une histoire personnelle, collective et au-delà. Mi-planches anatomiques, mi-structures géologiques, les paysages vernaculaires présentés pour la première fois en France forment un carnet de rêveries intimes, ouvert sur un horizon commun. Fragments de vue de paysages traversés, réels ou rêvés, les tableaux archéogéographiques racontent autant ses chatoyants voyages que le mouvement perpétuel de ses débordements intérieurs. Portés par le souvenir, faits de passages, d’ondulations, de plis ou de limites, ils sont les reflets d’une vision poétique et animiste du monde naturel, où les montagnes ourlées ressemblent à des cerveaux, les fleuves doux à des flux sanguins et les ciels à des mers tranquilles ; où les perspectives sont radicalement aplaties et les motifs aux couleurs vives densément modelés.
GAUCHE : MT. LIZARD HEAD IN SAN JUAN MTN RANG, PRÈS DE SILVERTON COLORADO, 1970 / DROITE : IRENE PORTE LA ROBE SANS MANCHES ET LA COUVERTURE YOAKUM EN SOIE SÈCHE
Rappelant à chacun l’épaisseur des paysages qui nous habitent et que nous habitons, INSCAPE invite à ne plus suivre la flèche du temps, pour se laisser imperceptiblement porter par le temps imaginaire dans un espace labyrinthique en équilibre précaire. Avec une biographie insaisissable, une carrière brève et tardive, Joseph Elmer Yoakum revendique des origines plurielles - amérindienne par ses parents issus de la Nation Cherokee-, et aussi africaine et américaine. Se désignant volontiers « Vieil Homme noir » guidé par Dieu, il affirme avoir visité tous les continents - sauf l'Antarctique - « en tant que clochard et passager clandestin » : d'abord enfant, engagé dans un cirque puis jeune soldat lors de la Première Guerre mondiale (notamment en France), et plus tard, seul, en train, à travers l’ouest des États-Unis, avant de s’installer à Chicago à 70 ans et de se consacrer quotidiennement à la création artistique.
Joseph E. Yoakum, In Black Mountain Range Near Montgomery Alabama South U.S.A., 1970

LEMAIRE & JOSEPH E. YOAKUM PRINTEMPS-ÉTÉ 2022 PHOTOGRAPHIÉE PAR LENA C. EMERY
Produit par LEMAIRE en écho à la collection-capsule Joseph E. Yoakum – LEMAIRE printemp-été 2022, Inscape bénéficie du précieux soutien de Anna Furney et de la Venus over Manhattan Gallery. L’exposition Inscape voyagera ensuite à Tokyo et à Séoul.
Retour au sommet