FW22 - About the collection

Collection Automne-Hiver 2022


Transformative, en feuilles successives de coton lin, de denim, de Nylon et de soie, ces silhouettes ont bu la teinture selon la densité et la nature de leur fibre. Ce ton, mauve/vert est fait d’herbes et de pétales fanés, d’hortensia et de terre sèche. Les poches sont profondes, les proportions étirées. Le col s’enroule, les revers resserrent et protègent, puis tout se transforme et s’affale lorsque le vêtement s’ouvre, révèle sa dissymétrie, au déboutonnage, dans une élégance relâchée.






Un manteau-peignoir au volume ample, monté comme un duffle-coat, non doublé, coutures rabattues, noblement rudimentaire, porté sur une surchemise aux poches agrandies et basses, aux tons de feuilles tombées.



Variations de denim teint en pièces et lavés aux teintes cigare, à l’effet mat, presque poudreux, contrastant avec un cuir lisse. Les équilibres sont asymétriques jusque dans un tablier sur-jupe à une seule bretelle.


Dissymétrique, un tailleur de laine Shetland, au damier bleu et marron, électrisant, est fait d’une jupe et de sa veste croisée jusqu’à l’aisselle, comme une couverture trop large serrée contre soi.

Le boutonnage en asymétrie de la jupe plisse et vient marquer la hanche. Les manches chaudes et généreuses godent et remontent comme des gants. Ce carré de tweed est aussi une sur-jupe ouatinée, retournée à la taille, marquant les hanches de son revers mat. Le même damier en laine shetland pour l’homme : une veste moelleuse, épaisse, enveloppante, aux épaules longues. Les ceintures de cuir servent de sangles de portage pour accrocher un pardessus, un tricot, un quelque chose à soi. 

PHOTOS BY LENA C. EMERY

Retour au sommet